Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

______________________

Blason de la Salle-les-Alpes - Parti d'azur au lion d'or et de sable à la panthère d'argent affrontés

Parti d'azur au lion d'or et de sable à la panthère d'argent affrontés

Mairie de la Salle les Alpes

Accès

05240 La Salle le Alpes
 

Mail

______________________

Carte du XVIIIe siècle

La Salle - Carte de de Bourcet

Document Vallouimages

______________________

La Salle les Alpes,

Gens et patrimoine

André Chalandon

La Salle les Alpes, Gens et Patrimoine - André Chalandon

Un bel ouvrage sur les trésors cachés de la Salle auquel Vallouimages a contribué (décembre 2011).

______________________

La Salle-les-Alpes,

au pied du Grand Aréa

La Salle les Alpes vue du Grand Aréa (2869 m)

Photo Vallouimages - Mai 2005

______________________

La Salle-les-Alpes,

au pied du Grand Aréa

La Salle les Alpes, la Chirouze et le Grand Aréa (2869 m)

Document Vallouimages - Vers 1950

______________________

La Salle-les-Alpes

et ses hameaux

La Salle les Alpes et es hameaux

Document Vallouimages - Vers 1975

______________________

Villeneuve

Villeneuve, la rue principale au début du siècle dernier

Collection Vallouimages- Vers 1900

______________________

Croix de la Passion

La Salle les Alpes - Clocher de l'église du Bez

Photo Vallouimages

______________________

Le Bez et les hameaux

La Salle les Alpes - Le Bez et les hameaux

Document Vallouimages - vers 1950

______________________

Le Bez - Église Saint-Sébastien et Saint-Roch

La Salle les Alpes - Le Bez - Église Saint-Sébastien et Saint-Roch

Document Vallouimages - vers 1950

______________________

Basse Guisane

La Salle les Alpes - Basse Guisane depuis la Cucumelle (2698 m)

Photo Vallouimages - Octobre 1995

______________________

Le Grand Aréa (2869 m)

La Salle les Alpes - Le Grand Aréa (2869 m)

Document Vallouimages

______________________

Vestiges d'ancienne cabane sous le point 2171

La Salle les Alpes - Vestiges d'ancienne cabane

Photo Vallouimages - Juin 2007

______________________

______________________

 
 

  

Accueil

Briançonnais

Vallée de la Guisane

Vallée de la Guisane

Serre Chevalier, la Salle-les-Alpes, Saint-Chaffrey et leurs montagnes

Commune de la Salle-les-Alpes

Vallée de la Guisane - La Salle les Alpes

La Salle-les-Alpes et Saint-Chaffrey se partagent la partie aval de la vallée de la Guisane.

Les deux communes, qui totalisent plus de 2600 habitants à elles deux, connaissent un destin commun au sein de la station de Serre Chevalier. L'urbanisation envahit progressivement toutes les anciennes terres agricoles situées entre les différentes localités. Celles-ci ont peu à peu perdu leur ancien caractère de villages de montagne et se sont terriblement banalisées. Elles vivent maintenant au rythme de la station avec un nouvel habitat fermé une bonne partie de l'année mais saturé en pleine saison.

__________

La Salle a été renommée La Salle les Alpes en 1987, sans trait d'union dans le décret publié au JO, faisant ainsi exception à la règle des traits d'union et à la Charte de Toponymie du Territoire Français. Celle-ci résultant d'une erreur typographique a été corrigée par l'INSEE et par l'IGN sur ses cartes.

__________

Les hameaux de La Salle-les-Alpes, vus du hameau du Bez avec ceux de Villeneuve et de la Salle à l'arrière plan.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir avec les noms

__________

La Salle en bref

Hameaux

Patrimoine

Économie

Population

Randonnées

Références Articles connexes

__________

La Salle-les-Alpes en bref 

Code postal : 05240

Code Insee : 05561

Canton : Le Monêtier-les-Bains

Communauté de communes : Briançonnais

Ancien nom : la Salle (avant 1987)

Noms historiques : Sala (1118 et ...), Salla (1120 et ...), la Sale (1422 et ...) la Salle (1568 et ...) (1)

Nom officiel : La Salle les Alpes (Publication au JO, 1987), La Salle-les-Alpes (INSEE et IGN)

Habitants :

Commune : les Salatis

Sobriquets :

Le Bez  : les Têtes gelées (2)

Nombre d'habitants :

Population municipale : 918 - Population totale : 961 (populations légales 2009 en vigueur au 1er janvier 2012)

909 au recensement de 2008, contre 891 au recensement de 2006, lui-même en diminution de 85 habitants soit - 9 % par rapport au précédent recensement de 1999.

Superficie : 3 590 ha = 35,90 km2, soit  25,57 habitants au km2

Altitudes extrêmes :

1 356 m , lit de la Durance à son entrée sur la commune de Saint-Chaffrey - 2 869 m au Grand Aréa.

Principaux hameaux :  Le Bez (ancienne paroisse), Villeneuve, l'Envers (de Villeneuve),  la Chirouze,  la Salle (chef-lieu),  les Pananches, le Moulin Baron.

Principaux sommets : Le Grand Aréa (2869 m), la Gardiole (2753 m), la Cucumelle (2698 m), Sommet de l'Eychauda (2659 m), Serre Chevalier (2491 m).

 

Vallée de la Guisane - La Salle les Alpes

Villeneuve et la Salle - La Chapelle Saint-Barthélemy est située sur le mamelon entre les deux villages.

Document Vallouimages - Éditions L. Caire - La Salle - Vers 1920

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Haut de page

Du Monêtier à Saint-Chaffrey, les villages et hameaux évitent en général le bord de la Guisane, avec un bel alignement en rive gauche sur les basses pentes bien exposées de l'adret, le long de l'ancienne route : le Freyssinet, le Serre Barbin, la Salle, la Chirouze, les Pananches, le Villard-Laté, Saint-Chaffrey et ses  hameaux sont tous dans ce cas. Seul, Villeneuve a pris le risque de s'installer le long du torrent. Son nom indique une installation plus tardive sur la nouvelle route . Les Guibertes et Chantemerle sont proches du torrent, mais toutefois un peu en retrait pour le premier, ou déjà sur la pente pour le second. Le Bez est le seul hameau franchement à l'écart, profitant de l'élargissement de la vallée au débouché de son torrent déboulant du Vallon de Fréjus.

Le bourg de la Salle se situe un peu à l'écart sur la hauteur à 1436 m sur l'ancienne route et a dans l'ensemble conservé sa structure villageoise.  Par contre, l'urbanisation a envahi le cône de déjection du Torrent du Bez séparant les hameaux de Villeneuve à 1406 m, et du Bez à 1420 m. L'installation du Club Méditerranée à proximité complète l'occupation des sols.

Chaque village avait autrefois son ou ses hameaux d'altitude pour l'exploitation des alpages : le Bez avait Fréjus, la Salle avait le Puy de la Salle, lui-même divisé en 3, Le Puy, le Couri et la Cime du Puy de la Salle ; la Chirouze avait le Puy Chirouzan ; le Moulin Baron avait Goudissards... On relève en de nombreux lieux des traces d'anciennes cabanes et tout un entrelacs de canaux disparus, dont plusieurs étaient alimentés par les sources qui jaillissent à proximité de la Chapelle Saint-Joseph, dite des Fontaines. L'oratoire garde le souvenir des pèlerinages annuels de la population de la Salle, sans doute une réminiscence d'une ancienne traditionnelle celte.

__________

Le Bez conserve une belle petite église, sous le vocable de saint Sébastien et saint Roch, tous deux invoqués contre la peste. Elle date du début du XVIIIe siècle au moment mais la flèche de son clocher date de 1898. Mais c'est surtout celle de la Salle, l'Église Saint-Marcellin, M.H., construite de 1469 à 1477 dans une première version, l'une des plus belles du Briançonnais, qui mérite le détour. À signaler son porche majestueux que l'on retrouve également à Embrun et Guillestre, avec  de même un lion, symbolique gardien du temple.

La maison Chaix sur la place centrale, dite Place du cadran Solaire, est ornée d'un cadran solaire de style Louis XV daté de 1811 et attribué à Hippolyte Laurençon de Plampinet. Classé monument historique, il a été magnifiquement restauré par Rémi Potey en 1996 (ci-dessous photo avant restauration), mais un ravalement de façade mal maîtrisé en 2005 l'a à nouveau malheureusement détérioré en l'amputant de l'angle inférieur gauche.

La Chapelle Saint-Barthélemy, déjà attestée en 1469, est entièrement peinte à fresque sur les quatre murs intérieurs. Comme au Monêtier, ni visite, ni photographie me permettant de la mettre en valeur. Elle est magnifiquement située sur une hauteur entre Villeneuve, en bas, et la Salle sur le haut, à l'ancien emplacement du château du Moyen Âge. Il s'y trouvait une Croix de la Passion avec les attributs. Le hameau des Pananches possède lui aussi une ancienne chapelle datée de 1509.

La Salle-les-Alpes - Église Saint-Marcellin

Belles implantations des hameaux ente adret et ubac, laissant libres autrefois de vastes zones agricoles soigneusement irriguées, sous la domination majestueuse du clocher de l'Église Saint-Marcellin.

La Salle les Alpes - Vue générale des hameaux

La Salle les Alpes - Villeneuve et la vallée vers l'amont

La Salle les Alpes - Villeneuve, l'Envers de Villeneuve, le Bez

La Salle les Alpes - Le bourg principal

La Salle les Alpes - Villeneuve - Maison traditionnelle sur l'Envers

La Salle les Alpes  et ses hameaux

Villeneuve

Villeneuve

L'Envers de Villeneuve

Vers 1950

Vers 1950

Vers 1805

Vers 1905

Juillet 1979

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin et son 'Réal'

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin et son 'Réal'

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin et son 'Réal'

La Salle les Alpes - Clocher de l'Église Saint-Marcellin

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - le Réal'

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - le Réal'

Église Saint-Marcellin

Église Saint-Marcellin et son 'Réal'

Le porche

Avril 1975

Vers 1930

Vers 1950

Avril 1975

Vers 1950

Avril 1975

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Haut de page

Toute l'économie de la commune est aujourd'hui tournée vers le tourisme et principalement le tourisme hivernal. Les chalets, les immeubles et les centres commerciaux ont conquis progressivement toutes les zones de fond de vallée, dès les années 1970/80 à l'Envers. Mais autrefois l'agriculture et l'industrie textile étaient les activités dominantes. L'agriculture encore bien présente jusque dans les années 1960 a complètement disparu. Les ASA peinent d'ailleurs à maintenir encore en état les grands canaux, autant agricoles que pour la force hydraulique : Canal du Bez, le Grand Canal, Canal Gaillard, ... Ils alimentaient en effet les moulins, les paroirs et les filatures, d'abord de chanvre et de laine produits localement, puis de coton dès le début du XIXe siècle. Du fil, on est vite passé au produit fini et à la Salle on fabriquait des bas de laine et de coton dans de véritables manufactures qui utilisaient de façon intensive la force hydraulique amenée par les canaux issus de la Guisane. Ainsi la Fabrique Charbonnel possédait dès 1827, 50 métiers à tisser, 5 mécaniques à carder la laine, 3 chaudières, 14 marteaux à foulon, 12 métiers à tisser les bas et les bonnets, faisant travailler 80 ouvriers à la fabrique et 150 au dehors. Vers le milieu du siècle, 11 manufactures apportaient un complément de ressources à 200 ouvriers et utilisaient à plein la route du Col du Lautaret pour le transport de ses matières premières et de ses produits finis. Le déclin de cette petite industrie textile dynamique et du commerce qui lui était lié s'amorça dès 1860 mais son caractère éparpillé, rural et domestique retardera l'échéance. L'arrivée du chemin de fer à Briançon précipita la chute en confrontant brutalement la petite industrie locale aux grands centres du nord et de l'est. Les manufactures s'arrêtèrent une à une mais les tisserands ruraux poursuivirent encore leur activité. Les paysans continuèrent de produire du chanvre pour leurs besoins, de tondre la laine de leurs moutons et de porter le tout aux tisserands des villages.  La filature domestique et le tissage artisanal se poursuivirent ainsi jusqu'à la veille de la première guerre (3). Avec l'exploitation des mines de charbon, les manufactures textiles ont marqué l'histoire économique de la vallée de la Guisane.

Dans la première moitié du XXe siècle, des fabriques de chapeaux de feutre ou de paille prolongèrent la petite industrie locale, notamment au Bez et aux ... Chapeaux, où le nom est resté. Mais la vallée était mure pour se tourner vers une autre industrie, touristique celle-ci et l'histoire est encore en marche (4).

La Salle-les-Alpes - Église Saint-Marcellin

L'église est pourvu d'un imposant 'Réal' à trois colonnes, celle du milieu est décoré du lion, gardien du temple, et les deux autres, d'un bénitier taillé dans la masse. Un blason dauphinois au dessus de la colonne centrale a été mutilé lors de la Révolution. La serrure plate possède une belle tête de chimère, comme on en retrouve à l'Argentière et Vallouise.

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Le porche (Détail)

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Le porche - Détail avec blason

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Le porche - Le blason

La Salle-les-Alpes - Église Saint-Marcellin - Les masques de la frise

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Le lion symbolique

Le porche (Détail)

Le porche (Détail)

Le blason mutilé

Les masques de la frise

Le lion symbolique

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Le bénitier extérieur

La Salle les Alpes - Église Saint-Marcellin - Serrure à tête de chimère

La Salle les Alpes - Cadran solaire (1811)

La Salle les Alpes - Chapelle Saint-Barthélemy

La Salle les Alpes

Bénitier principal

Serrure à tête de chimère

Cadran solaire (1811)

Chapelle St-Barthélemy

La Salle-les-Alpes

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1975

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Haut de page

La station de ski, les beaux chalets et les nouveaux immeubles ne peuvent plus cacher le lourd tribut que paie la population au développement touristique. Les chiffres des recensements sont sans appel : la population diminue depuis 30 ans, les habitants partent, le solde migratoire est négatif depuis le recensement de 1982, cela s'appelle voter avec ses pieds. L'idée reçue qui voudrait que le tourisme permette à la population de vivre et travailler au pays a fait long feu. La Salle-les-Alpes est même devenue, avec Chamonix, Megève et quelques autres, l'illustration du contraire, que l'on constate également dans la région à Montgenèvre et à Vars. Pire le phénomène s'est accéléré entre 1999 et 2006 avec une baisse de 10 % de la population. Toutefois la courbe semble s'inverser dans les dernières années (909 en 2008, 918 en 2009).

Source INSEE 1968 1975 1982 1990 1999 2006
Population

701

791 1 009 981 986 891
Solde migratoire   + 0,7 % + 2,6 % - 1,1 % - 0,2 % - 1,7 %

Haut de page

 

 

__________

Références :

(1) Joseph Roman - Dictionnaire topographique des Hautes-Alpes, 1884.

(2) Briançon et la République des Escartons : Histoire et patois, Mémoire de maîtrise, Université Stendhal, Grenoble, 2003.

(3) Germaine Veyret-Verner - L'industrie textile dans les Hautes-Alpes, Revue de Géographie Alpine, 1939.

(4) Pour ce sujet qui nous emmènerait trop loin, on consultera Léon Agel - Villeneuve Serre Chevalier, création d'une station, Editions de Haute-Provence, 1996.

__________

Articles connexes :

La Salle-les-Alpes : La commune

Le Bez : Le village

La Salle : Le village (à venir)

Villeneuve : Le village

__________

 

 

 

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine

 

Première version Dernière version Dernière correction
Novembre 2004 Janvier 2016 Juin 2016

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004