Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

 

Névache - Logo de l'Office du Tourisme

Sommaire Clarée

Bureau de Tourisme de Névache

______________________

La plaine de Névache

Noms de lieux sur le grand format

Névache - La plaine de Névache et ses hameaux

Photo Vallouimages - Août 2000

______________________

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

______________________

L'église de Névache

Névache - Église de Névache en août 2000 et Août 1979

Photo Vallouimages - Août 1979

______________________

Évolution de la population de Névache depuis 1960 traduisant la résurrection de la commune

Source INSEE

______________________

Idée fausse, idée reçue :

le nom de Névache

Comme indiqué dans la note, Névache n'a rien à voir avec la neige. Ce n'est pas la vallée enneigée, mais tout simplement La Vallée avec un grand V !

La vallée serait d'ailleurs plutôt moins enneigée que ses voisines.

______________________

La Bière de Névache

Bière de Névache - Brasserie du Chevalier barbu - Commanderie de Saint-Antoine ou des Antonins

Cliquer sur la vignette

pour accéder à la page

______________________

Auberge Guillaume

Café, Hôtel, Restaurant

______________________

Le Creux des Souches

Gîte, Auberge

______________________

______________________

 

 

Vallée de la Clarée

Névache et ses hameaux

La chapelle Saint-Hippolyte (1583 m) au carrefour avec la route du Col de l'Échelle, marque l'entrée dans la plaine de Névache. Là se trouvait autrefois, descendant sans doute jusqu'à la chapelle Saint-Sauveur, le village d'origine de Névache : Roubion ou Robion, où des habitations existaient encore au XIXe siècle [Rostolland]. On distingue encore quelques emplacements de maisons et de caves de part et d'autre de la route du Col de l'Échelle et au dessus de Saint-Sauveur. La situation ventée et la menace du Torrent de Roubion ont sans doute précipité l'abandon des hameaux de l'aval : outre Roubion, il y avait les Pacaux, et Fanagier (nom local) ou Fanager (IGN) sous le Guion (nom local) ou Guiau (IGN), et, le Bourget et Maisons-Longues sur l'autre rive.

Il faut marquer l'arrêt pour admirer la plaine de Névache, les différents hameaux en enfilade, l'ubac d'abord noir de l'Oule, puis plus vert de Cristol et Buffère, l'adret sec et rocheux sous la Grande Chalanche et les Crêtes du Queyrellin en arrière plan. On paraît entrer dans un autre monde, lumineux et aéré. Derrière, le Sommet du Guion (2654 m), Guiau pour l'IGN, et la Pointe de Pécé  (2733 m) ferment le paysage.

Névache - Roubion - Tabucet - Pointe de Pécé (2733 m) au dessus de Plampinet

Névache - Roubion - Vestiges de construction - Pointe de Pécé (2733 m)

Névache - Plaine de Névache - Le Bois Noir - Crête du Queyrellin

Névache - Plaine de Névache - Alignement des hameaux

Vers l'aval - Pointe de Pécé

Plaine de Névache - Crêtes du Queyrellin

Novembre 2005

Novembre 2005

Novembre 2005

Novembre 2005

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Névache, avec ses 190 km2, dont plus de 50 pour la Vallée Étroite, est la commune la plus vaste du département et l'une des plus étendues de France. Elle culmine à la Roche Bernaude (3222 m) qui domine la Vallée Étroite. Son territoire recouvre la partie amont de la vallée de la Clarée, et, depuis 1947,  la Vallée Étroite en amont du Plan du Col. Rappelons que, à l'ouest, les vallons de l'Oule et de Cristol, pourtant sur le bassin versant de la Clarée, appartiennent à la Salle-les-Alpes, et, le haut du vallon de Buffère au Monêtier-les-Bains. Au nord, elle confine avec la Savoie et les communes de Valloire, Valmeinier, Orelle et Modane. À l'est, la Vallée Étroite et le vallon des Acles sont limitrophes de l'Italie. Au sud, elle est contiguë à Val-des-Prés avec laquelle elle partage l'essentiel de la Vallée de la Clarée, mais a aussi une courte frontière commune avec Montgenèvre en amont du Vallon de l'Opon.

Névache - Plaine de Névache - Alignement des hameaux - Sommet du Guiau (2654 m)

Névache - Plaine de Névache - Alignement des hameaux

Névache - Plaine de Névache - Alignement des hameaux

Névache - Ville Haute - La Grande Chalanche (2557 m) et Rochers de la Pépio

Plaine de Névache - Alignement des hameaux

La grande Chalanche

Novembre 2005

Octobre 1983

Novembre 2005

Novembre 2005

Cliquer sur les photos pour les agrandir - Noms de lieux sur le grand format de la 3e photo

L'altitude de l'ensemble est élevée : Plampinet, le hameau le plus bas, est déjà à 1480 m, les hameaux de la plaine à 1600 m et les chalets d'alpage s'étagent jusqu'à plus de 2000 m. Elle compta plus de 900 habitants au XIXe siècle, environ 600 en 1914, moins de 400 en 1920, près de 200 en 1960, 119 - le minimum - en 1975. Depuis le nombre d'habitants est en forte augmentation avec de nouveaux résidents et une nouvelle jeunesse. Il y avait 290 Névachais,  en 1999, 326 au recensement de 2007.

On peut parler de dynamisme retrouvé, voire même de résurrection. L'école a accueilli 38 élèves lors de la rentrée 2005, répartis en une classe maternelle et une classe primaire ; 39 lors de la rentrée 2008, 17 en classe maternelle et 22 en classe primaire. On construit et rénove à tour de bras dans tous les hameaux. De nouvelles activités, toutes liées au tourisme, ont vu le jour. Mais l'agriculture a beaucoup diminué - 12 agriculteurs en 1999 - avec le vieillissement des derniers Névachais de souche, les Pimaïs, devenus minoritaires. Les prés entre les hameaux ne sont plus entretenus et de plus en plus mités par les nouvelles constructions, qui respectent plus ou moins bien le style névachais, pourtant caractéristique. En particulier, les toitures de tôles sont nombreuses dans un site pourtant classé.

Névache - Plaine de Névache - Alignement des hameaux

Névache - Plaine de Névache - Scène d'autrefois

Névache - Ville Haute - Vieux traineau

Névache - Le Cros - Maison névachaise traditionnelle

Alignement des hameaux

Scène d'autrefois

Vieux traineau

Maison névachaise

Avant 1925

Avril 1975

Avril 1975

Août 1979

Cliquer sur les photos pour les agrandir

L'habitat de Névache est réparti en hameaux dispersés. La vallée, orientée est -ouest, favorisant l'orientation des façades au sud, les maisons sont souvent disposées en alignement face au midi. Même si les hameaux sont de moins en moins individualisés du fait du mitage des prés abandonnés par de nouvelles constructions, on rencontre successivement  :    Photo 

Roubion, hameau de construction récente situé sur la rive droite du torrent homonyme,  contrairement au hameau primitif situé plus en aval. Il tend aujourd'hui à devenir le plus important de la commune. Déjà l'école communale, au site internet1 célèbre, s'y trouve depuis 1996, ainsi que des commerces et plusieurs hôtels ...  

Note 1 : le site internet de l'école n'évolue plus, la célébrité impliquerait pourtant qu'il fût mis à jour.

Sallé, hameau traditionnel tout en longueur avec deux beaux alignements de maisons névachaises de chaque côté de la rue ...  

Fort Ville , sur la route. Hameau peu distinct du suivant ...  

Le Cros, hameau en retrait de la route avec de belles maisons névachaises ...  

Ville Basse , hameau relativement important que la route moderne contourne ...  

Le Château, dans le prolongement de Ville Basse, ...  

Ville Haute, hameau chef-lieu - mairie, église, office du tourisme - à l'habitat regroupé ...    

L'église Saint-Marcellin de Névache (M.H.), est l'une des plus belles de la région. Elle fut construite à la fin du XVe siècle, par le dauphin Charles, futur Charles VIII, à l'emplacement du second château de Névache, dans le style bien caractéristique des églises du Briançonnais.

La Taroche ou Tarroche désigne le rocher au dessus de Ville Haute où aurait été construit le premier château de Névache vers l'an 1000. Pour l'époque, le terme de motte castrale conviendrait sans doute mieux que celui de château à une construction qui ne devait pas être de grande ampleur. Il n'en reste rien. Les blocs de grès qui se trouvent vers le sommet calcaire et dont le transport avait été attribué à l'homme sont en réalité des blocs erratiques déposés par le glacier lors de son retrait.

Les anciens documents, soutenus par l'étymologie, mentionnent la Taroche avec un seul R, l'usage actuel et les cartes IGN penchent pour la Tarroche avec 2 R. L'article fait partie étymologiquement du nom.

Névache - La Taroche à l'aplomb de Ville Haute

Névache - La Taroche

Névache - La Taroche

Névache - La Taroche - Blocs erratiques

La Taroche au dessus de Ville Haute

Blocs erratiques

Novembre 2005

Novembre 2005

Novembre 2005

Novembre 2005

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Les hameaux de Névache :

Saint-Hippolyte - Chapelle Saint-Hippolyte et ancien village de Roubion.

Roubion  - Hameau moderne.

Sallé 

Le Cros, Fortville

Ville Basse, le Château

Ville Haute

Plampinet - Plampinet et le vallon des Acles.

Toponymie de la Clarée - Étude et Étymologie des noms de lieux de la Clarée.

 

Bannières et Logos de la vallée - Liens et Annuaire de la vallée

Sommaire de la Vallée de la Clarée

Note

Vallée de la Clarée ou Vallée de Névache - Note sur le nom de la vallée

 

Forum de Vallouimages

Vallouimages fait forum commun avec Montagne-Photos

Pour accéder aux albums de photos sur les paysages, villages et hameaux de la Vallée de la Clarée,

cliquer sur le bouton :

 

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine
Home  Accueil  Briançonnais
     
  Haut de page  
Première version Dernière version Dernière correction
Novembre 2005 Novembre 2009 Mars 2016

 

_______________________________

Été indien en haute Clarée

Été indien en haute Clarée

Photo Vallouimages - 29 octobre 2009

_______________________________

Cliquer sur les photos pour les agrandir

_______________________________

Nouvelles de la Clarée

_______________________________

Film sur Névache et la vallée

de Philippe l'Eleu de la Simone

En vente à Névache à Névasport, "la fruitière", la supérette, l'hôtel "Chalet d'en Hô", l'hôtel "l'Échaillon".

Cliquer sur la vignette pour l'agrandir

_______________________________

Été 2009

Navette de la haute vallée

La navette entre Névache et Laval  a transporté 55 000 visiteurs durant l'été 2009, soit 12 % de  plus que durant l'été 2008, évitant plus de 18 000 véhicules dans la haute vallée. Ce résultat correspond à une réduction d'émission de CO2 de 75,6 tonnes, émission des navettes déduite et permet bien sûr d'éviter la saturation des parkings et de la route de la haute Clarée.

_______________________________

Fin décembre 2008

Exceptionnel retour d'est

Plusieurs avalanches isolent Névache et Plampinet

Vallée de la Clarée - Avalanche de Pécé, entre Val-des-Prés et Plampinet

Avalanche de Pécé,

entre Val-des-Prés et Plampinet

Vallée de la Clarée - Avalanche de Pécé, entre Val-des-Prés et Plampinet

Photos Thomas Bonnet - Fin décembre 2008

Vallée de la Clarée - Avalanche de Fanager, entre Plampinet et Névache

Avalanche de Fanager,

entre Plampinet et Névache

Vallée de la Clarée - Avalanche de Fanager, entre Plampinet et Névache

_______________________________

Été 2008

Navette de la haute vallée

La navette entre Névache et Laval  a transporté plus de 49 000 visiteurs durant l'été 2008 évitant plus de 350 véhicules par jour dans la haute vallée.

_______________________________

Fin mai 2008

Névache durement éprouvé par les inondations

La Clarée en crue

La Clarée en crue

Photo François Commette

_______________________________

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004

 

Vallée de la Clarée - Névache, Nevache et ses hameaux, Ville Haute, l'Outre, le Château, Ville Basse, le Cros, Sallé, Roubion