Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

Névache - Logo de l'Office du Tourisme

Sommaire Clarée

Toponymie de la Clarée

Géologie locale

Liens locaux

Nouvelles de la Clarée

Il n'y a plus d'Office du Tourisme pour l'ensemble de la vallée, mais un Bureau du Tourisme par commune.

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

Basse vallée de la Clarée Les Alberts - Le Rosier

Vallée de la Clarée - Basse vallée - Les Alberts - Le Rosier

 Années 1900

Basse vallée de la Clarée Les Alberts - Route de Montgenèvre sans les camions

Vallée de la Clarée - Basse vallée - Les Alberts - Route de Montgenèvre

 Avant 1900

La 'Mère de l'eau'

Vallée de la Clarée - Lac et source de la Clarée - La 'Mère de l'eau'

Vers 1920

Cascade de Fontcouverte

Vallée de la Clarée - Cascade de Fontcouverte

Vers 1900

Cascade de Débaret

Vallée de la Clarée - Cascade de Débaret au verrou de Lacou

Vers 1920

Confluent avec la Durance

Vallée de la Clarée - Confluence avec la Durance

Vers 1920

Bons produits

Bonnes adresses

La Bière de Névache

Bière de Névache - Brasserie du Chevalier barbu - Commanderie de Saint-Antoine ou des Antonins

Cliquer sur la vignette

pour accéder à la page

Auberge Guillaume

Café, Hôtel, Restaurant

Le Creux des Souches

Gîte, Auberge

 Liens et Annuaire

Vallée de la Clarée et Vallée Étroite - Névache, Val-des-Prés et leurs hameaux, Haute Clarée, Vallée de Mélezet (Italie)

Cliquer sur la vignette

pour accéder au sommaire

______________________

Passer en plein écran en pressant la touche F11 de votre clavier

Vallée de la Clarée

Présentation générale

La vallée de la Clarée  est la grande vallée à fond plat que l'on découvre vers le nord en montant au Col de Montgenèvre. C'est la vallée la plus en amont du Briançonnais faisant frontière avec la Savoie et avec l'Italie. Elle communique avec la première au Seuil des Rochilles (2425 m) et avec la seconde par le col routier de l'Échelle  (1767 m), l'un des plus bas en altitude de la chaîne frontalière. Celui-ci donne également accès à la Vallée Étroite, rattachée à la France et à la commune de Névache en 1947.

Note

Vallée de la Clarée ou Vallée de Névache - Note sur le nom de la vallée

La vallée draine le versant est du massif des Cerces (3095 m) et le flanc ouest de l'ensemble Chardonnet-Thabor, dont les glaciers ont suffi a modelé la vallée en une succession de verrous franchis par des cascades et d'ombilics autrefois occupés par des lacs, que dominent une kyrielle de vallons suspendus où se cachent une multitude de lacs.

Vallée de la Clarée - Source de la Clarée, la Mère de l'eau

Vallée de la Clarée - Haute vallée en amont des chalets de Laval

Vallée de la Clarée - Haute vallée en amont des chalets de Laval

Vallée de la Clarée - Haute vallée et massif des Cerces (3095 m) depuis les chalets de Ricou

Source de la Clarée

Haute vallée en amont des chalets de Laval

Haute vallée et Cerces

Août 2003

Septembre 1991

Septembre 1991

Août 2003

Vallée de la Clarée - Haute vallée depuis les chalets de Laraux

Vallée de la Clarée - Haute vallée et Plan du Rif Tord

Vallée de la Clarée - Haute valléedu Verney à Fontcouverte depuis la Grande Cime - Crête du Queyrellin

Vallée de la Clarée - Les hameaux de Névache depuis les chalets de Buffère

Chalets de Laraux

Plan du Rif Tord

Crête du Queyrellin

Hameaux de Névache

Juillet 2001

Juillet 2001

Août 2000

Août 2000

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Plus froide et sèche que ses consoeurs plus à l'ouest, elle est sensible aux vents du nord, le vent des Rochilles qui amène la brume de Maurienne - le ronfle - jusqu'à Laval, le vent du Thabor, froid et sec, qui souffle par le Vallon ou à la Lombarde porteuse de pluie et de neige qui déboule par le Col de l'Échelle.

D'orientation générale nord-ouest - sud-est, la vallée prend une direction ouest - est dans sa partie médiane, entre le Verney et le Col de l'Échelle, puis s'oriente plein sud jusqu'à la Vachette. Chaque secteur ainsi délimité possède des caractéristiques qui lui sont propres :

  • La haute vallée aux paysages lumineux de cartes postales, est parsemée de magnifiques chalets traditionnels souvent bien restaurés, mais désertée par ses habitants et abandonnée par les agriculteurs.

  • La moyenne vallée qui correspond pour l'essentiel au village de Névache, est bientôt complètement construite entre Ville Haute et la Chapelle Saint-Hippolyte avec des hameaux qui perdent peu à peu leur individualité et l'aspect traditionnel qui faisaient leur charme, contrepartie d'une jeunesse et d'un dynamisme retrouvés.

  • La basse vallée est plus austère et boisée, notamment à l'aval de Plampinet. Elle s'élargit ensuite et le paysage s'ouvre à nouveau à l'approche des premiers hameaux de Val-des-Prés.

Vallée de la Clarée - La Clarée à Fontcouverte (1860 m)

Vallée de la Clarée - La Clarée au Pont de Rately

Vallée de la Clarée - La Clarée au Pont de Rately

Vallée de la Clarée - La Clarée au verrou de Lacou

La Clarée à Fontcouverte

La Clarée au Pont de Rately

La Clarée à Lacou

Août 2003

Août 2000

Août 2000

Août 2000

Vallée de la Clarée - La Clarée à Fortville (1586 m)

Vallée de la Clarée - Plaine de Névache

Vallée de la Clarée - Plaine de Névache

Vallée de la Clarée - Le Vallon - La Grande Chalanche - Col des Thures (2194 m) - Au fond, Mont Thabor (3178 m) et Roche Bernaude (3225 m)

La Clarée à Fortville

Plaine de Névache

Plaine de Névache

Col des Thures

Août 2000

Août 2000

Août 2001

Août 2004

Cliquer sur les photos pour les agrandir

La Clarée, rivière d'argent aux eaux sans pareilles [Alpinus] prend sa source sous le Seuil des Rochilles vers 2400 m d'altitude dans le Lac de la Clarée, aussi dénommé la Mère de l'Eau, réminiscence de vieilles superstitions celtiques. Ses eaux pourraient bien être d'origine savoyarde, provenant de l'infiltration en sous-sol des eaux des Lacs Rond et du Grand-Ban, de l'autre côté du col.

30 kilomètres plus en aval et 1000 mètres plus bas, c'est une rivière d'une dizaine de mètres de large qui disparaît dans le mince filet d'eau de la Durance, peu avant la Vachette.

Note

La Durance, une spécialiste du coup - Note sur la Durance et ses affluents

Dès les Drayères, au pied du Seuil, à 2166 m d'altitude, elle reçoit les eaux du Torrent de Brune qui draine le vaste cirque des Muandes, aux lacs multiples - Lac Rond, Lac Long, Lac des Muandes, Lacs de la Madeleine. Plus en aval, les ramifications de son bassin sont peu importantes, néanmoins, malgré l'absence de glaciers, les torrents dévalant des nombreux vallons suspendus au-dessus de la vallée principale lui garantissent un débit suffisant même au cœur de l'été.

Son coude à angle droit sous le Col de l'Échelle est spectaculaire. On perd 100 m en peu de distance marquant sans doute l'ancienne confluence avec une langue glaciaire diffluente issue de la Vallée Étroite par le Col de l'Échelle et peut-être aussi par le Col des Thures.

Son cours s'assagit en amont de Val-des-Prés où elle divague au travers de son lit au gré des crues. Ensuite, exploitations agricoles et activités touristiques obligeant, son lit est de plus en plus canalisé jusqu'à ce que, Durance devenue, elle plonge en direction du Fontenil et du verrou de Briançon.

Vallée de la Clarée - La Clarée au Pont de la Souchère (1814 m)

Vallée de la Clarée - La Clarée à la hauteur de la Souchère (1820 m)

Vallée de la Clarée - Chalets de Lacha (1831 m)

Vallée de la Clarée - Le Jadis (1862 m)

Pont de la Souchère

La Souchère et chalets de Lacha

Le Jadis

Mars 2000

Mars 2000

Mars 2000

Mars 2000

Vallée de la Clarée - À la hauteur de Névache

Vallée de la Clarée - Plaine de Névache

Vallée de la Clarée - Plaine de Névache

Vallée de la Clarée - À la hauteur de Plampinet

Vallée de la Clarée à la hauteur de Névache

Vers Plampinet

Mars 1991

Mars 1991

Mars 1991

Mars 1991

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Le bassin hydrographique de la Clarée recouvre les territoires de cinq communes du Briançonnais. Le Monêtier-les-Bains possède le haut du vallon de Buffère sur le versant nord du Grand Aréa. Les vallons de Cristol et de l'Oule appartiennent entièrement à la Salle les Alpes, la limite communale se situant au niveau de la rupture de pente, immédiatement au-dessus de Névache. Les Alberts et la rive gauche de la Clarée en aval du Rosier appartiennent à la commune de Montgenèvre. Névache a un peu plus des 3/4 de son territoire dans la vallée de la Clarée et occupe l'amont - le petit 1/4 restant correspondant à la Vallée Étroite. Val-des-Prés s'étend sur l'aval de la vallée - moins la petite portion en rive gauche qui appartient à Montgenèvre, et au-delà de la Vachette et de la Durance jusque dans le Vallon sous le Gondran et le Janus. Donc, aucune commune n'a son territoire situé en totalité dans la vallée de la Clarée.. Par contre, l'ensemble de la vallée fait partie de la Communauté de Communes du Briançonnais.

Vallée de la Clarée - Plampinet (1490 m)

Vallée de la Clarée - La Clarée au Pont de Rately

Vallée de la Clarée - En amont de Val-des-Prés (v. 1420 m)

Vallée de la Clarée - En amont de Val-des-Prés (v. 1420 m)

Vallée de la Clarée à Plampinet

Vallée de la Clarée en amont de Val-des-Prés

Mars 1991

Avril 1975

Avril 1975

Avril 1973

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 

Note

Vallée de la Clarée ou Vallée de Névache - Note sur le nom de la vallée

Toponymie de la Clarée - Étude et Étymologie des noms de lieux de la Clarée.

 

Pour accéder aux albums de photos sur les paysages, villages et hameaux de la Vallée de la Clarée,

cliquer sur le bouton :

 

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine

Home  Accueil  Briançonnais
     
  Haut de page  
Première version Dernière version Dernière correction
Octobre 2005 Janvier 2013 Janvier 2015

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004