Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

 

 

 

 

le portail de l'Oisans

 

Home  Accueil 
Oisans - Accueil
Vallouise  Les Écrins 
Haute Romanche
Haut Oisans
Grandes Rousses
Vénosc Huez
Vallée du Vénéon
St-Christophe-en-Oisans
La Bérarde
Lac Lauvitel
Toponymie générale
 

______________________

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

______________________

Vallée de la Romanche

Oisans - Vallée de la Romanche - Les Clots près de Mizoën

 

Les Clots près de Mizoën

______________________

Vallée du Ferrand

Oisans - Vallée du Ferrand - Le Pont Ferrand

 

Pont Ferrand

______________________

Vallée de l'Eau d'Olle

Oisans - Vallée de l'Eau d'Olle - Rieu Claret en Savoie

 

Rieu Claret, en... Savoie

______________________

Vallée du Vénéon

Oisans - Vallée du Vénéon - Barre des Écrins

 

Barre des Écrins

______________________

Liens :

Oisimages

Images d'Oisans.

Visites virtuelles, portfolio, albums.

______________________

Articles :

Massif des Écrins

ou

Massif de l'Oisans

______________________

Bonne adresse en Oisans :

Hôtel Alpin

Besse-en-Oisans

04-76-80-06-55

Accueil plein de gentillesse de la part d'un jeune couple qui a repris cet hôtel, véritable institution locale.

Remarquables mini-viennoiseries

Besse-en-Oisans - Hôtel Alpin

______________________

 

Accueil

Écrins - Accueil

Oisans - Accueil

L'Oisans

Oisans - La Meije et le Chazelet

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

L'Oisans géographique correspond au bassin hydrographique de la Romanche en amont de Séchilienne. Ce fut aussi, avant la Révolution, une entité administrative et politique : le mandement d'Oisans, le plus étendu du Dauphiné. Plus anciennement, l'Oisans correspondit au territoire de la tribu gauloise des Ucennes (Ucennii) qui lui a laissé son nom. L'identité de l'Oisans, à la fois territoire d'une peuplade, bassin de la Romanche et entité administrative et politique, est donc très forte et remonte au moins à l'époque gallo-romaine. Oisans géographique et Oisans politique coïncident alors, à deux exceptions près, la communauté d'Oulles, pourtant enclavée dans l'Oisans géographique a fait partie un temps du mandement de Séchilienne, mais les paysans d'Oulles exécutaient aussi des corvées pour le mandement d'Oisans, et, le Rivier d'Allemont était rattaché à la seigneurie de Theys - précisions aimablement communiquées par Madeleine Martin-Burle.

__________

Cette belle unité vole en éclats en 1790, au moment de l'organisation de la France en départements. Les Gravarots - habitants de La Grave - et les Faranchins - habitants de Villar-d'Arêne  - font sécession et demandent leur rattachement à Briançon, plus proche que Grenoble, et au département des Hautes-Alpes, mais ils n'auront pas le temps de profiter des privilèges de la république des Escartons, bien vite abolis comme tous les privilèges. Et voilà pourquoi, les limites, départementale entre Isère et Hautes-Alpes, et, régionale entre Rhône-Alpes et PACA, se trouvent, contre toute logique dans la combe de Malaval ! Malgré cet avatar, l'unité territoriale de l'Oisans, fondée sur la géographie reste forte, et La Grave comme Villar-d'Arêne  restent fondamentalement Uissans, avant d'être Briançonnais.

__________

Géographiquement, donc, l'Oisans recouvre le bassin hydrographique de la Romanche en amont de Séchilienne. Il s'agit d'un vaste territoire avec les vallées affluentes, d'aval en amont :

En rive droite, l'Eau d'Olle draine les eaux de la face est du massif de Belledonne et de l'ouest du massif des Grandes Rousses et permet de passer en Savoie par les Cols du Glandon et de la Croix de Fer.

En rive gauche, la Lignarre, descendant du Col d'Ornon, récupère les eaux de la face est du massif de Taillefer, et porte jusque dans son nom son caractère frontalier.

Note

la limite de l'Oisans ne suit pas toujours la ligne de partage des eaux

Ensuite, en rive droite, la Sarenne et le Ferrand, qui confluent respectivement à la hauteur du Bourg-d'Oisans et du Freney-d'Oisans, drainent les eaux du sud et de l'est du massif des Grandes Rousses, mais aussi du Haut Oisans - versant nord de la Romanche en amont du Freney-d'Oisans jusqu'aux confins avec la Savoie.

Entre les deux, en rive gauche, l'affluent principal, le Vénéon s'écoule du cœur du massif des Écrins. Son ampleur et celle de sa vallée aurait pu lui donner le rôle principal, tant on se demande au confluent quel est le cours d'eau principal et quel est l'affluent.

Enfin, la Romanche elle-même qui, en aval, sépare les massifs du Taillefer et de Belledonne, et en amont, draine les eaux du nord du massif des Écrins et du Haut Oisans.

__________

La Romanche, l'Eau d'Olle, la Lignarre, la Sarenne, le Ferrand, le Vénéon, ces six vallées ont servi de base au slogan promotionnel de la région, l'Oisans aux 6 vallées, même si dans le détail, on pourrait en rajouter quelques autres, le torrent du Gâ, le torrent de Valfroide... mais sans habitat permanent.

On l'aura compris, l'Oisans n'est pas un massif ! C'en est plutôt le complément, un massif se délimite par des vallées et des cols, un bassin hydrographique se délimite par des crêtes, des sommets et des cols. Au contraire, l'Oisans recouvre plusieurs massifs :

A l'ouest, la plus grande partie du massif du Taillefer (2857 m) et le versant est du massif de Belledonne  (2977 m),

Au nord, une grande partie du massif des Grandes Rousses  (3465 m),

A l'est, au sud et au centre, le cœur du massif des Écrins  (4102 m).

Oisans et massif des Écrins ont une large zone commune certes, mais ne se recouvrent pas ! Confondre l'un et l'autre, ou désigner l'un par l'autre, comme c'est encore trop souvent le cas, est une erreur.

Note

massif des Écrins ou massif de l'Oisans

__________

Le caractère haute montagne de l'Oisans explique à lui seul la confusion. En Oisans, on est en montagne : Taillefer et Belledonne  frôlent les 3000 mètres, les Grandes Rousses culminent à 3465 m au Pic Bayle et 3464 m au Pic de l'Étendard, les deux premiers ont gardé un relief très glaciaire, alors que le troisième possède encore de beaux glaciers, mais en très forte régression.

L'Oisans possède en propre la Meije et tous ses versants. La Meije est le sommet uissan par excellence, son sommet emblématique, au point de générer parfois l'appellation de Pays de la Meije (Paul Louis Rousset). elle culmine à 3983 m d'altitude, plusieurs cartes anciennes mentionnent 3987 m, 4 mètres perdus, érosion ou précision des calculs, on ne sait.

Mais, l'Oisans ne culmine pas à la Meije mais au Pic Lory des Écrins à 4088 m, à quelques longueurs de cordes de la Barre des Écrins, et, au Dôme de Neige des Écrins à 4015 m, partagés avec le Briançonnais et la Vallouise.

Note

la Barre des Écrins n'est pas en Oisans

 

Panorama de l'Oisans

Tout l'Oisans, de Belledonne en Taillefer

Panorama de l'Oisans - de Belledonne en Taillefer

Cliquer sur la photo pour la version large avec les noms de lieux

Panorama Vallouimages depuis le Grand Galbert (2561 m) - Mai 2011

Zone de montagne, la population de l'Oisans est faible pour sa superficie - un peu plus de 10 000 habitants - et très inégalement répartie dans ses 22 communes - 20 en Isère, dans le canton du Bourg-d'Oisans et 2 dans les Hautes-Alpes, dans le canton de La Grave.

L'Oisans

Population

Principaux hameaux (liste non exhaustive)

Le Bourg-d'Oisans

2981

Rochetaillée, la Paute, les Gauchoirs

Livet-et-Gavet

1464

Les Clavaux, Rioupéroux

Huez en Oisans

1269

L'Alpe D'Huez (station)

Mont-de-Lans

1027

Bons, Cuculet, Le Ponteil, La Rivoire, les Travers, les Deux-Alpes (station)

Venosc

800

La Danchère, l'Alleau, le Bourg d'Arud, les Deux-Alpes (station)

Allemont ou Allemond

602

La Fonderie, la Combe, le Villaret, le Rivier

Vaujany

304

Pourchery, le Perrier, la Villette

Auris-en-Oisans

209

Le Clapier, la Balme, le Cert, les Cours, la Ville, station

Le Freney-d'Oisans

179

La Grange, le Périer, Puy le Haut, Puy le Bas

Oz

138

L'Enversin, le Roberand, Sardonne, la Voûte

Mizoën

122

Les Aymes, Singuigneret

Besse

116

Bonnefin, le Sert

St-Christophe-en-Oisans

105

Lanchâtra, le Puy, les Granges, la Bernardière, Pré Clot, le Clot, Champébran, Champhorent, les Étages, la Bérarde

Clavans-en-Haut-Oisans

89

Clavans le Bas, Clavans le Haut

Ornon

87

La Palud, La Poyat, la Grenonière, Pont des Oulles, la Poutuire, le Rivier, le Guillard

La Garde

53

Armentier, le Châtelard, Maronne, le Rosay, la Ville

Villard-Reculas

52  

Villard-Notre-Dame

27

Le Creux

Villard-Reymond

21  

Oulles

9

Le Pouillard, le Puy (abandonné et partiellement en ruines)

Source Conseil Général insee 1999 9654

Comme ce nombre change constamment, arrêtons-nous à 10000 habitants

La Grave 516

Les Fréaux, le Chazelet, les Terrasses, le Ventelon, les Hières, Valfroide

Villar-d'Arêne 220

Arsine, les Cours, le Pied du Col

Source Conseil Général - mai 2004 736

Grand total 10390

Arrondi à 10500 habitants (base recensement de 1999)

 78% des habitants sont regroupés dans 5 communes, le bourg central, la vallée industrieuse de la Romanche et les stations de ski. Vu de l'extérieur, on peut s'interroger sur la pertinence des communes de moins de 200 habitants, des regroupements sont certainement possibles et souhaitables. Évidemment, c'est toujours douloureux pour les personnes concernées. C'est aussi un élément du patrimoine, souvent riche d'Histoire et d'histoires, qui disparaît, mais cela permet de continuer à aller de l'avant. Seul le dynamisme permet d'avancer. Que fait la Garde entre Huez et le Bourg-d'Oisans ? Besse, Clavans, Mizoën et le Freney pèseraient ensemble plus de 500 habitants. Ornon, Oulles, Villard-Notre-Dame et Villard-Reymond à 150, ensemble, retarderaient l'inéluctable. Certes, ces remarques ne pèsent sans doute pas bien lourd face aux considérations locales et à l'attachement à sa communauté, fut-elle moribonde.

 

Note

carte administrative de l'Oisans - carte Musée Dauphinois, Conservation du Patrimoine de l'Isère

__________

Ce chapitre couvre donc l'Oisans traditionnel, la vallée de la Romanche, ses vallées adjacentes, ses versants et les sommets qui la dominent. Chaque sujet est traité soit simplement dans un album photos soit dans un article spécifique et un album photos.

__________

 

Site officiel du Parc national des Écrins  

Cliquer ici pour accéder au site du Parc National des Ecrins

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine
Accueil Écrins - Accueil Oisans - Accueil
  Haut de page  

Vallouise  Pelvoux  Ailefroide  L'Argentière-la-Bessée  Névache

Première version Dernière version Dernière correction
Juillet 2004 Juin 2013 Juin 2013

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004