Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

 

 

______________________

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

______________________

Cascade de la Froide Pisse

L'Alpe du Pin - Cascade de la Froide Pisse

Photos Vallouimages - Fin juin 2009

______________________

Refuge de l'Alpe du Pin

Association des Jarrets d'Acier - 25 places

Sylvie Danjard, Gardienne
Tél : 06.07.97.54.67

À défaut , contacter :

Hôtel Restaurant la Cordée
Tél : 04.76.79.52.37

______________________

Refuge de l'Alpe du Pin

Refuge de l'Alpe du Pin (1805 m)
 
Refuge de l'Alpe du Pin (1805 m)

Photos Vallouimages - Fin juin 2009

______________________

Refuge de l'Alpe du Pin

Refuge de l'Alpe du Pin (1805 m)
 
Refuge de l'Alpe du Pin (1805 m)

Photos Vallouimages - Juillet 2009

______________________

Liens

Les Jarrets d'Acier

Refuge de l'Alpe du Pin

______________________

Les abords du refuge

L'Alpe du Pin - Les abords du refuge
 
L'Alpe du Pin - Les abords du refuge

Photos Vallouimages - Juin 2009

______________________

Les abords du refuge

L'Alpe du Pin - Touffe de rhododendrons
 
L'Alpe du Pin - Touffe de rhododendrons

Photos Vallouimages - Juin 2009

______________________

 
 
 

Accueil

Écrins - Accueil

Saint-Christophe

Massif des Écrins - Oisans - Vénéon

L'Alpe du Pin

L'Alpe du Pin Travers des Lacs Vallon de la Mariande
Lac de la Mariande Lac du Salude  

 

Massif des Écrins - Vallée du Vénéon - L'Alpe du Pin

L'Alpe du Pin est un magnifique alpage de Saint-Christophe-en-Oisans.

Il est situé entre 1700 et 2300 mètres d'altitude sur un épaulement  glaciaire qui domine les hameaux de Saint-Christophe. En vue du village, il devait en constituer l'un des meilleurs alpages.

Orienté au nord-est au pied du Glacier du Pierroux sur les flancs de la Tête de Lauranoure (3325 m),  il reste frais et bien alimenté en eau par les torrents de la Petite et de la Grande Pisse qui dévalent ensuite les pentes en majestueuses cascades, d'où leurs noms.

On y accède en 1h30 tout au plus depuis le hameau des Granges par un bon chemin agrémenté de contes.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

__________

L'alpage n'est plus occupé que par quelques centaines de moutons appartenant à des propriétaires locaux et visités une fois par semaine. Même la bergerie rénovée par le Parc National des Écrins n'est plus utilisée. Pourtant avant guerre, il n'y avait pas d'arbre, les replats et les pentes étaient cultivés et fauchés et une douzaine de bâtisses en pierre étaient encore debout. On en voit quelques restes ainsi que les anciens enclos de pierres entre 1700 et 1800 mètres. Mais cette désaffection provoque l'envahissement rapide du cirque par les mélèzes et la disparition accélérée des traces d'exploitation. La forêt se développe et remonte de plus en plus haut et les paysages se ferment rapidement.

L'alpe du Pin - Vue d'ensemble - Tête de Lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

Les photos anciennes qui remontent au tout début du XXe siècle, voire même de la dernière décennie du XIXe pour les 4 dernières, montrent un Glacier du Pierroux encore important même s'il ne remplissait pas tout son cirque, et surtout une absence totale d'arbres.

L'Alpe du Pin - Vue générale et Tête de Lauranoure (3325 m)

L'Alpe du Pin - Vue générale et Tête de Lauranoure (3325 m)

L'Alpe du Pin - Tête de Lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

L'Alpe du Pin et ses alpages

L'Alpe du Pin - Travers des Lacs

Vers 1920

Vers 1900

Vers 1900

Vers 1900

Vers 1900

L'Alpe du Pin - Tête de lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

L'Alpe du Pin - Tête de lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

L'Alpe du Pin - Tête de lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

L'Alpe du Pin - Tête de lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

L'Alpe du Pin - Tête de lauranoure (3325 m) et Glacier du Pierroux

Juin 2009

Juin 2009

Juin 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Cliquer sur les photos pour les agrandir

La Tête de Lauranoure (3325 m), avec ses longues arêtes nord et est qui délimitent le cirque du Glacier du Pierroux, est le sommet des lieux. Tout l'imaginaire de la montagne y était : un bel alpage, un glacier proche l'alimentant en eau, et la montagne au-dessus. Aujourd'hui, l'alpage a considérablement régressé, le glacier s'est morcelé et son front principal au centre est remonté d'au moins 300 m dans les dernières décennies. Reste la Tête de Lauranoure dont la traversée est toujours une belle entreprise, alpinisme à l'ancienne typique de l'Oisans. Le cirque a un intérêt historique, en effet M.W. Davis y trouva en 1911 le modèle de cirque perché au dessus de la vallée principale, ici le Vénéon, dont il allait se servir pour illustrer sa théorie des gorges de raccordement (1).

Concernant le nom Lauranoure, on pense immédiatement à l'agglutination de l'article avec un ancien Auranoure pouvant évoquer le vent du sud, le vent noir de la tempête (2). Peut-être, mais la carte de de Bourcet au XVIIIe siècle mentionne Dourounoure et ce serait alors plutôt la montagne noire (3). Pour les Chritolets, c'est  l'heure à nous, joli, mais fantaisiste !

L'alpe du Pin (vers 1700 m)  - Vestiges des anciennes cabanes et des murets

L'Alpe du Pin - Dans la montée, vue sur Saint-Christophe et ses hameaux

L'Alpe du Pin - Dans la montée, vue sur la Tête des Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - Ancienne cabane

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

L'Alpe du Pin - Anciennes cabanes et murets

Fin juillet 2009

Juin 2009

Fin juillet 2009

Juin 2009

Juin 2009

Cliquer sur les photos pour les agrandir

L'Alpe du Pin aujourd'hui, c'est avant tout un refuge situé à 1805 m : le Refuge de l'Alpe du Pin. Refuge traditionnel construit en 1947 par l'Association des Jarrets d'Acier, qui après en avoir assuré la gérance jusqu'en 2007, en est alors devenu propriétaire. Si son architecture avec un toit à un pan est banale, l'intérieur a conservé un caractère ancien, certes  un peu suranné mais qui tranche agréablement avec l'ambiance standard des refuges récents (photos ci-contre).

Le refuge est gardé depuis 2001 seulement, par Sylvie, gardienne de charme et de classe, excellent cordon bleu (4) et fourmillant d'idées. Toujours à la recherche d'une animation, elle a fait revivre le site où les randonneurs sont plus nombreux que les alpinistes. Il est d'ailleurs un peu éloigné et un peu bas en altitude pour les courses en montagne. Il dessert avant tout la Tête de Lauranoure et tous les sommets du Vallon de la Mariande. Les randonneurs l'apprécient sur le chemin du Vallon de la Mariande et de ses lacs. Une haute route alpine est possible jusqu'au Refuge de Font Turbat par le Col de la Haute Pisse (3038 m), avec retour par la Brèche de l'Olan (2970 m) et le Vallon de la Lavey

L'alpe du Pin  - La vue depuis le refuge et ses environs

L'Alpe du Pin - Vue sur Saint-Christophe et ses hameaux

L'Alpe du Pin - Vue sur le Plat de la Selle et l'aiguille éponyme

L'Alpe du Pin - Le Plat de la Selle et son aiguille (3596 m)

L'Alpe du Pin - Les Écrins (4102 m)

L'Alpe du Pin - Le Travers des Lacs et la Tête des Fétoules (3459 m)

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

L'Alpe du Pin - La Tête des Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - La Tête des Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - La Tête des Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - L'Aiguille du Plat de la Selle (3596 m)

L'Alpe du Pin - L'Aiguille du Plat de la Selle (3596 m)

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Notes :

(1) Robert Vivian, in Les glaciers des Alpes occidentales, page 137.

(2) Paul Guiton, cité par Pierre Barnola, page 160. Toutefois dans la région, la bise noire désigne un vent du nord !

(3) PLR, page 210, de la racine oronymique *DOR.

(4) les oreilles d'âne connaissent toujours un franc succès. Il s'agit d'une recette du Valgaudemar et du Champsaur à base de tétragone, un épinard sauvage dont les feuilles rappellent la forme des oreilles de l'animal, enrobé dans une fine pâte, genre pâtes à crêpes. Dans un plat à gratin mis au four, 3 alternances de fine pâte et d'épinards dans de la béchamel ou simplement de la crème fraîche. Possible avec des plaques de lasagnes, mais c'est moins fondant.

Références :

Vivian, 1975 : Vivian (R) - Les glaciers des Alpes occidentales, Imprimerie Allier, Grenoble

Barnola, 2008 : Barnola (P) - Noms de lieux, quelle histoire, Édition Barnola / Vuarchex, Amis du Musée Matheysin.

Rousset, 1988 : Rousset (PL) - Les Alpes et leurs noms de lieux

L'alpe du Pin  - Coucher de soleil depuis le refuge

L'Alpe du Pin - Coucher de soleil sur le Fifre (3699 m) et le Pic Coolidge (3775 m)

L'Alpe du Pin - Coucher de soleil sur les Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - Coucher de soleil sur les Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - Coucher de soleil sur les Fétoules (3459 m)

L'Alpe du Pin - Coucher de soleil sur les Fétoules (3459 m)

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Fin juillet 2009

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Articles connexes :

Vallée du Vénéon

Saint-Christophe-en-Oisans : La Cordée

Vallon de Lanchâtra

Plat de la Selle

L'Alpe du Pin

Travers des Lacs

Vallon de la Mariande : Lac de la Mariande, Lac du Salude

Vallon de la Lavey : Vallon inférieur, Plan de la Lavey, Lac des Bèches, Lac des Fétoules, Lac de la Muande, Lac des Rouies

Vallon des Étages

La Bérarde

Vallon de Bonne Pierre

Vallon des Étançons

Vallon de la Pilatte

Barre des Écrins - Le sommet, description et photos - Album photos de l'ascension de la Barre.

__________

 
Site officiel du Parc National des Écrins  

Cliquer ici pour accéder au site du Parc National des Ecrins

__________

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine

Home  Accueil  Écrins-Accueil
     
  Haut de page  

Vallouise  Pelvoux  Ailefroide  L'Argentière-la-Bessée  Névache

Première version Dernière version Dernière correction
Octobre 2009 Avril 2011 Janvier 2013

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004