Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

 

 Home 

Accueil

 

 

 

Toponymie générale

Toponymie - l'Argentière

Toponymie - Freissinières 

Toponymie - la Vallouise

Toponymie - La Roche

Toponymie-Saint-Martin
Toponymie - la Clarée

Toponymie - La Guisane

Toponymie - Cervières

Toponymie - Briançon

Toponymie - Les Puys

Toponymie - La Grave

Note au lecteur

La toponymie est déposée.

Une utilisation non commerciale et limitée  au niveau de quelques noms est tolérée sans autorisation de l'auteur mais sous réserve de la mention de la source Vallouimages - Toponymie.

Une utilisation commerciale ou au niveau de plus de quelques noms nécessite l'autorisation de l'auteur et toujours la mention  de la source Vallouimages - Toponymie.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro : 1147326

© Vallouimages - 2004-2007

 

 

 

  

 

Les noms de la pomme de terre

Tartifle, patate et truffe

__________

Lors d’une discussion récente sur internet, un de mes interlocuteurs me fit remarquer que : « Les tartifles sont exclusivement savoyardes, pas même arpitanes (on préfère trufa). En piémontais on parle plutôt de pom ëd tera ou de trifola. »

Alors que j'avais dit que, dans la tartiflette-à-touristes, on a oublié que les tartifles, au nom d'origine piémontaise, ce sont les patates !

 

__________

Eh bien non, les tartifles ne sont pas « exclusivement savoyardes », ni même exclusivement francoprovençales, elles sont aussi provençales, bourguignonnes, jurassiennes, lyonnaises, auvergnates, etc., et bien sûr piémontaises, puisque, grâce au port de Gênes, les pommes de terre, accompagnées de leur dénomination, se sont diffusées à partir du Piémont dans nos régions.

Le sujet est complexe, car (i) la couverture géographique du nom est discontinue, (ii) d’autres dénominations coexistent en un même lieu, (iii) les déformations sont multiples, (iv) des confusions avec d’autres plantes sont possibles, tartifle correspondant aussi au topinambour, qui a des tubercules également comestibles (d’où son autre nom de « truffe du Canada »).

__________

La pomme de terre est une plante qui s’est diffusée à partir du XVIe siècle. Pour nos régions, elles nous sont arrivées depuis le Piémont, à partir du port de Gênes, où leur nom était Taratuffli ou tartuffoli (cités en 1596) (1), issu du latin terrae tuber = « truffe de terre ». Le dictionnaire piémontais-français de Louis Capello (1814) a l’entrée : Tartoufle o tartifle = « pomme de terre » (2).

Le nom s’est diffusé avec la culture de la « truffe de terre ». Vers les pays de langues germaniques, il a évolué en tartuffel, cartoffel, kartoffel. Il est revenu en France, en kartofle,  catofle ( à Lyon), catoufle, cartoufle, etc., les variantes locales sont multiples.

Parmentier, nourri aux kartoffel durant sa captivité en Allemagne, les a popularisées à son retour à Paris, d’où, un temps, leur nom de « parmentière » qui échoua à s’imposer.

La diffusion vers le sud de la France a donné toutes les formes en tartifle, tartoufle, tartoufe, tarteufe, tarteufle, etc., même tartouille, et aussi la série des noms en trifole.

Dans l’ouest, c’est le nom « patate » qui domine. Au départ, il désignait la « patate douce », il nous est arrivé du Canada. C’est une autre histoire.

De façon plus générale, dans beaucoup de dialectes et patois, c’était tout simplement « truffe », trufo, trufa, en occitan, de la variante latine tufer, -eris = « truffe », du latin classique tuber, -eris = « tumeur, excroissance, bosse, truffe », l’élargissement vers « truffe » résultant, comme pour le champignon, le bulbe de cyclamen, l’aristoloche, le topinambour est métaphorique.

« Du mot trufa on faisait trufièra (champ de pomme de terres), mais aussi toute une série de termes argotiques tels que trufariá (moquerie, raillerie, arnaque), se trufar (se moquer, railler, tromper, embobiner, arnaquer, frauder), trufaire ou trufandier ou encore trufarèl (filou, fraudeur, moqueur...). [ En français aussi, le mot « truffe » est riche en sens figurés. Sans oublier, « tartuffe », qui découle directement du nom italien. ]
La
« truffe », le champignon, se disait rabassa ou trufa nièra» (3)

__________

 Aujourd’hui, tartifle a quasiment disparu, même si la tartiflette-à-touristes l’a un peu relancé en Savoie, alors que « patate » et « pomme de terre » se sont imposés, le premier passant pour être plus familier et ayant franchi les frontières.

Désolé, donc, pour mes amis et parents savoyards, d’avoir sabré une idée fausse qui limitait les tartifles à la Savoie.

Le terme générique truffe lui aussi n’est plus guère employé, même s’il résiste dans les parlers locaux. Pourtant « pomme de terre » est un terme large qui désignait plusieurs plantes tubéreuses, sur le modèle malum terrae = « pomme de terre », le bulbe du cyclamen, l’aristoloche (liane herbacée qui passait pour faciliter les accouchements), le topinambour.

__________

Notes :

(1)   Ernest Roze, Wikisource, ch. 2, [88].

(2)  Louis Capello, Dictionnaire portatif piémontais-français suivi d'un vocabulaire ..., Volume 1, Turin, 1814. Entrée Tartoufle o tartifle, p. 486 ; entrée Trifoula truffe (champignon), p. 515.

(3) Communication de Nicolas Colomban, Villar-Saint-Pancrace.

__________

Références :

Marcel Lachiver, Dictionnaire du monde rural, les mots du passé, Fayard, 1997. Entrée « truffe », p. 1650.

Charles Bruneau, « Les noms de la pomme de terre en Belgique romane », Études de dialectologie romane: dédiées à la mémoire de Charles Grandgagnage, Slakine reprints, 1980, p. 55-78. Réimpression de l’édition de Paris, 1932. En ligne. Il manque des pages, mais l’essentiel des noms y est et concerne également la France.

Ernest Roze, Histoire de la pomme de terre, Paris, 1898.

Joël Ferrand, La Truffole une tradition : De l'ombre à la lumière, Saint-Alban-d'Ay berceau de la Truffole en France, truffole.com.

__________

Abréviations et Bibliographie

__________

 

Home  Accueil  Toponymie 
  Haut de page  

 

Première version Dernière version Dernière correction
Février 2019 Février 2019 Février 2019

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004