Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

Cliquer sur la carte et les photos

pour les agrandir

Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Relevés des années 1920

Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Col des Grangettes (2684 m) - Glacier de Séguret Foran

Août 1991

L'Eychauda - Col des Grangettes (2684 m) - Glacier de Séguret Foran

Juillet 2001

Géologie locale

Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran vers 1850

Vers 1850

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran avant 1900

Avant 1900

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran avant 1900 vu du Rocher de l'Yret

Avant 1900

Le glacier franchissait sans à-coup les irrégularités de son lit rocheux et son front était très proche du lac. Pourtant, il ne remplissait déjà plus son vallum morainique.

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran vu du Rocher de l'Yret

Août 1977

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Juillet 1977

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Août 1986

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Juillet 1988

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Août 1991

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Septembre 2007

Vallum morainique abandonné par le glacier

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran - Vallum morainique abandonné par le glacier

Août 2003

Bassin d'accumulation du Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Bassin d'accumulation du Glacier de Séguret Foran

Juillet 2006

 Crête des Grangettes

Dôme de Monêtier

L'Eychauda - Crête des Grangettes - Dôme de Monêtier (3404 m)

Août 1991

Séguret Foran

Séguret est le nom du quartier situé sur l'autre versant de la Crête de l'Eychauda. Il  provient de la racine pré-indo-européenne SIG- avec le sens de hauteur, rocher.

Foran est un mot occitan signifiant au-dehors, à l'extérieur.

Le Glacier de Séguret Foran est donc le Glacier à l'extérieur de Séguret, par opposition au Glacier de Séguret d'Avant sur l'autre versant de la Crête de l'Eychauda.

 
 

 Lever de soleil sur Séguret

Pic de Clouzis (3465 m)

L'Eychauda - Lever de soleil sur Séguret

Juillet 1980

______________________

 

Passer en plein écran en pressant la touche F11 de votre clavier

L'Eychauda

Glacier de Séguret Foran

Le Glacier de Séguret Foran, au nom local bien établi mais parfois en concurrence avec le nom de Glacier de l'Eychauda, occupe le vallon éponyme d'orientation sud-ouest - nord-est descendant entre les crêtes parallèles de l'Eychauda et des Grangettes. Sa zone d'accumulation à plus de 3200 m est constituée d'un plateau presque carré entouré du Dôme de Monêtier  (3404 m), du Pic du Rif (3478 m),  de la  Pointe des Arcas  (3479 m),  des Pics de la Feste   (3430 m),  de Séguret  (3438 ) et Gardiner  (3440 m) ...

Glacier de Séguret Foran au fil des années

Évolution du glacier :  entre crue glaciaire et régression

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Juillet 1977

Août 1977

Juillet 1980

Octobre 1978

Les années 1970 et 1980 particulièrement enneigées virent une poussée significative de l'ensemble des glaciers du massif des Écrins. Même l'été caniculaire et sec de l'année 1976, immédiatement suivi d'un hiver exceptionnellement enneigé, eut un impact limité. Le Glacier de Séguret Foran regagna ainsi une petite partie du terrain perdu depuis la fin du PAG en rejoignant le bas des rochers de son versant. Il atteignit son maximum au début des années 1980 puis commença un lent recul à partir du milieu de la décennie provoqué par des hivers de moins en moins enneigés. La régression s'accéléra fortement à la fin des années 1990 et plus encore après l'année 2001, qui fut la dernière année avec un bilan de masse positif, à la défaveur d'hivers peu à moyennement enneigés et surtout de printemps et d'étés de plus en plus chauds, dont l'été 2003 qui porta un coup terrible aux glaciers du massif.

PAG : Petit Âge Glaciaire qui vit une très forte poussée des glaciers et prit fin vers le milieu du XIXe siècle.

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Août 1980

Octobre 1984

Août 1986

Juillet 1988

Cliquer sur les photos pour les agrandir

... Vaste de près de 90 ha, il est compris entre 2900 m et 3400 m avec une altitude moyenne de l'ordre de 3200 m. Il descend avec une largeur relativement constante de 500 à 700 m sur plus de 2000 m de longueur en direction du Lac de l'Eychauda  où il plongeait au XIXe siècle (gravure). En se retirant, il a laissé, en bordure du lac, un petit bourrelet morainique en arc de cercle, et, sur sa rive gauche, une longue moraine bien marquée. Celle-ci débute sous la Crête des Grangettes, là où descendent d'abondants éboulis de terres noires, d'où sa couleur. L'érosion l'a fortement ravinée [D'après Vivian]. La fonte de la langue du glacier a mis à nu, dans les années 50  les roches moutonnées de son lit rocheux. Il s'agit des calcaires marbreux voire même quartzeux attribués au Lias-Dogger car ils supportent directement les Terres Noires du Jurassique supérieur (qui affleurent plus haut sous la Crête des Grangettes) ...

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran au fil des années

Septembre 1979

Août 1980

Août 1986

Août 1991

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda, Col des Grangettes (2684 m) - Glacier de Séguret Foran, Pic Gardiner (3440 m) à gauche, Dôme de Monêtier (3504 m) à droite

L'Eychauda, Col des Grangettes (2684 m) - Glacier de Séguret Foran, Pic Gardiner (3440 m) à gauche, Dôme de Monêtier (3504 m) à droite

L'Eychauda, Col des Grangettes (2684 m) - Glacier de Séguret Foran, Pic Gardiner (3440 m) à gauche, Dôme de Monêtier (3504 m) à droite

Glacier de Séguret Foran au fil des années

Août 1996

Août 2001

Septembre 2002

Août 2003

Cliquer sur les photos pour les agrandir

... La poussée glaciaire des années 70 et 80 s'est traduite par une avancée de la langue centrale du glacier et un mur abrupt de séracs au dessus des rochers de son lit qui ont alimenté pendant plusieurs années un glacier régénéré. Il a représenté un bon exemple du mode de progression des glaciers pour franchir des obstacles rocheux : la langue glaciaire bien alimentée et au front bombé alimente un glacier régénéré au bas des rochers par la chute de ses séracs frontaux jusqu'à ce que les deux glaciers se rejoignent pour n'en faire plus qu'un. Dans le cas de notre glacier, la jonction complète n'a pas eu le temps de se faire. 

Au contraire, le glacier régénéré, plus alimenté, s'est vite transformé en glace morte qui a rapidement fondu sur place. Les photos de 1977 à aujourd'hui montre un recul rapide du glacier qui retrouve à peu près ses limites de 1950. Le front remonte sur la base rocheuse et l'ensemble du glacier perd terriblement en épaisseur annonçant un recul encore plus prononcé dans les années à venir, d'autant plus qu'il n'y a pratiquement plus d'accumulation en altitude. L'année 2001 est la dernière année où le glacier a connu un bilan de masse positif.

À l'heure actuelle, le glacier a  complètement libéré la crête sommitale dite des Eaux Pendantes et s'enfonce de plus en plus. Les dômes de glace du Pic du Rif  et de la Pointe des Arcas  n'existent plus, transformés en gros tas de cailloux. Le phénomène est encore accentué par les forts vents qui accompagnent de plus en plus les chutes de neige en altitude et qui arrachent littéralement la neige des arêtes. Faute d'alimentation et soumis aux fortes chaleurs estivales, c'est l'ensemble du glacier qui est menacé ...

Évolution du front du Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Juillet 1977

Juillet 1977

Septembre 1979

Septembre 1979

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Septembre 1979

Septembre 1979

Août 1980

Août 1981

Cliquer sur les photos pour les agrandir

L'enneigement de l'hiver 1976/1977 fut exceptionnel. Il est ainsi tombé plus de 12 mètres de neige en hauteur cumulée à Vallouise  durant le seul mois de décembre 1976 [Évariste Olive (†), maire de Pelvoux à l'époque]. L'enneigement du glacier fut ainsi total durant tout l'été 1977. Le glacier est en crue, son front est bombé et une langue au centre du glacier s'avance au pied du versant. Un important épisode de neige rouge (neige tombant en régime de forts vents du midi chargés de sables sahariens) marqua la neige jusqu'en été, puis à nouveau en 1980. En 1979, la langue semble plus épaisse (patte de lion caractéristique des glaciers qui avancent) et le glacier pousse terriblement provoquant des chutes de glace sur son flanc gauche, qui alimentent un glacier régénéré au pied des rochers. Celui-ci fait presque la jonction en 1980, alors que la langue a commencé à tourner à droite pour suivre le thalweg. Le glacier pousse moins sur son flanc gauche en 1981, l'alimentation du glacier régénéré a ralenti et la jonction sur la gauche est rompue. Par contre, le flanc droit gonfle et progresse légèrement, de même que la langue centrale. On aperçoit des crevasses sur le glacier régénéré qui s'est donc mis en mouvement ...

Droite et gauche s'entendent au sens orographiques des termes.

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Août 1986

Août 1987

Juillet 1988

Août 1991

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Août 1996

Juillet 2001

Août 2003

Août 2003

Cliquer sur les photos pour les agrandir

 Le glacier a atteint son optimum approximativement de 1983 à 1985. Il en est encore très proche en 1986. Sa langue qui a absorbé le glacier régénéré,  a tourné à droite pour suivre le thalweg mais commence à s'étirer. Son flanc droit est encore bien bombé alors que son flanc gauche semble déjà s'amenuiser. La situation est quasiment inchangée en 1987 mais l'enneigement du glacier a considérablement diminué, ce qui favorise l'ablation. Le front supérieur est arrivé à l'extrémité des rochers mais sans provoquer de chutes de séracs. La langue s'est considérablement aplatie en 1988 mais des chutes de glace se poursuivent sur le flanc gauche. Le recul du glacier est bien entamé en 1991, la langue se retire sur les rochers même si les fronts latéraux restent gonflés. Le glacier régénéré, plus ou trop peu alimenté, se transforme en glace morte. Le processus de retrait s'est accentué en 1996, la langue centrale a disparu et tous les fronts se sont aplati. La glace morte du glacier régénéré s'amenuise. L'enneigement important de 2001 masque le retrait généralisé de la glace. Les fortes chaleurs de l'été 2003 provoque une diminution générale de l'épaisseur du glacier, le fort retrait de sa langue et la quasi disparition de la glace morte. La faible épaisseur de la glace sur son flanc gauche laisse prévoir un retrait rapide pour les années suivantes.

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Glacier de Séguret Foran

Septembre 2007 - Photos Bernadette Parmain, CAF Île-de-France

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Entre 2003 et 2007, le recul et la diminution d'épaisseur du glacier se sont fortement accélérés. Il s'est divisé en 3 langues dont les formes en biseau témoignent assez de l'absence d'apport de glace. Pire, les crevasses de son flanc gauche laissent deviner les rochers sous-jacents qui ne vont pas tarder à apparaître.

... Son voisin, le Glacier du Monêtier avec lequel il diffluait à partir du dôme glaciaire du Pic du Rif, se fragmente de plus en plus, la jonction est maintenant ténue entre le glacier supérieur et le glacier central vers le Col des Brouillards. La belle langue du glacier nord qui descend de la Montagne des Agneaux, puissante et bien bombée dans les années 1980, est en train de fondre sur place dans son petit vallon suspendu ...

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Lac de l'Eychauda - Délaissée du Glacier de Séguret Foran

L'Eychauda - Les Agneaux (3664 m) - Glacier nord du Monêtier

Front du Glacier de Séguret Foran

Délaissée du glacier

Glacier du Monêtier

Juillet 2006

Juillet 2006

Juillet 2006

Juillet 1977

L'Eychauda - Les Agneaux (3664 m) - Glacier nord du Monêtier

L'Eychauda - Les Agneaux (3664 m) - Glacier nord du Monêtier

L'Eychauda - Les Agneaux (3664 m) - Glacier nord du Monêtier

L'Eychauda - Les Agneaux (3664 m) - Glacier nord du Monêtier

Glacier du Monêtier au fil des années

Août 1986

Septembre 1990

Août 1991

Août 2003

Cliquer sur les photos pour les agrandir

... Sur l'autre versant de la Crête de l'Eychauda, le Glacier de Séguret d'Avant est aujourd'hui divisé en deux petits glaciers en voie de disparition ou au mieux de transformation en glacier rocheux. Le Glacier de Clouzis au sud du versant de Séguret est déjà à l'état rocheux. Bien que leurs cirques soient à plus de 3000 m, leur exposition à l'est ne pardonne pas. Pourtant la lecture du relief est sans équivoque, tout le versant a dû être occupé par les glaces. Durant le PAG, les langues des Glaciers de Clouzis et de Séguret d'Avant ont dû descendre aux alentours de 2600 m.

L'Eychauda - Versant de Séguret - Pic de Clouzis (3465 m)

L'Eychauda - Versant de Séguret - Glacier de Séguret d'Avant

L'Eychauda - Versant de Séguret

L'Eychauda - Crête de l'Eychauda

Versant de Séguret avec les noms

Versant de Séguret

Crête de l'Eychauda

Octobre 1978

Octobre 1978

Août 1977

Août 1977

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Références

Vivian, 1975 : VIVIAN (R) - Les glaciers des Alpes Occidentales, thèse de doctorat

Gidon, 1998-2007 : GIDON (M) - Géol-alp - Lac de l'Eychauda

Articles connexes :

La Vallouise - Haute vallée

Pelvoux et Vallouise

Vallon de Chambran

Lac de l'Eychauda

Col des Grangettes

Glacier de Séguret Foran

 

Sommaire Accueil

 

 

Retour

 

 

Première version Dernière version Dernière correction
Mai 2007 Septembre 2007 Janvier 2013

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

 

Version 1.00

Octobre 2004